Vœux 2022 de Marie Mullet-Abrassart

Chers vous toutes et tous, chère cheftaine, cher chef, chers responsables,

La 5ème vague. Ressortez vos masques, arrêtez de boire et de manger dans les TGV, évitez les contacts, soyez prudents, soyez patients, vaccinez-vous, testez-vous. La 5ème vague. Il y a un an j’écrivais mes vœux à l’aube de la 3ème… Je ne sais donc pas combien succèderont et je me garderai bien d’avoir un pronostic. Nous avons basculé dans 2022 et nous avons l’impression de rejouer la scène de janvier 2021. Un jour sans fin. Mais je refuse d’attaquer cette année autrement que le sourire aux lèvres, autrement qu’en écrivant ces vœux gonflée par l’optimisme qu’à nouvelle année nouvelles possibilités ! Autrement qu’en regardant tout ce qui a été vécu, tout ce que vous avez réalisé. Je veux croire qu’il y a plus de moments qui s’annoncent beaux que compliqués. Je veux croire que les scouts et les guides, par ce qu’ils ont vécu en 2021 grâce à vous, par ce qu’ils ont continué de construire avec leur équipe, par les camps que vous avez pu assurer quand tout était si compliqué, portent en eux des signes que tout est possible, que le scoutisme est une manière de ne pas baisser les bras. Alors ces vœux, je les voudrais tournés vers les possibles que nous aimerions ou que nous ne connaissons pas encore, emprunts d’énergie pour préserver ce qui fonde notre action quand tout nous invite à nous recroqueviller.

C’est la 5ème année que j’écris ces vœux. La 5ème et la dernière avant de passer le flambeau de cette très belle responsabilité. D’habitude je choisis toujours 2-3 sujets sur lesquels je voudrais particulièrement appuyer mais cette année je n’y arrive pas, alors je ne choisirai pas. Pas de bonnes résolutions, juste des « souhaits ». Vous saviez d’ailleurs que le synonyme du mot « souhaiter » c’est « espérer » ?

Alors,

Je vous souhaite que votre regard se porte chaque jour sur l’espérance d’un monde qui peut changer, qui doit changer et que vous preniez votre part pour ne pas tomber dans la facilité des commentateurs en tous genres.

Je vous souhaite d’être acteurs de notre société pour l’aider à sortir de sa paralysie collective et engager à l’action : la Justice Sociale et la Justice Climatique sont intimement liées. Il n’est sans doute plus temps d’attendre que d’autres agissent. Il n’est sans doute plus temps de faire des petits pas. Il n’est sans doute plus temps d’avoir peur. Quel rôle notre mouvement veut-il jouer dans ces territoires éloignés de nos métropoles, désertés par les étudiants, où le tissu associatif, celui qui construit le lien social et économique n’existe plus ? Quel rôle notre mouvement veut-il jouer pour cultiver l’espérance dans la nuit des défis que nous devons relever ?

Je vous souhaite de ne jamais désespérer de la Politique, elle a ses travers, ses manquements et sa violence, elle a ses erreurs et ses errements mais le terreau de notre démocratie se base sur la capacité de chaque citoyen à porter une voix et à élire des personnes qui portent un projet de société auquel il croit. Les élections d’avril prochain pourraient être une énième démonstration de la perte de sens et de confiance avec un absentéisme record et une désertion des jeunes générations ou alors un sursaut démocratique où chacun prenne la responsabilité qui est la sienne de s’exprimer et de voter. La vie politique est l’affaire de tous, notre démocratie est entre nos mains à partir du moment où nous le décidons.

Je vous souhaite de n’avoir pas peur de vos convictions parce que vous seriez jeunes, parce que vous auriez moins de légitimité, parce que vous seriez une fille, justement, portez les haut et fort, il n’y a pas d’âge ou de sexe pour prendre des responsabilités, il n’y a surtout pas d’âge ou de sexe pour en être digne et à la hauteur.

Je vous souhaite de ne jamais désespérer, vous faites partie d’un tout et votre avis compte. Renseignez-vous, lisez, apprenez, connaissez votre Histoire et votre passé, ayez conscience de nos erreurs pour garder la lucidité de ne pas les reproduire.

Je vous souhaite d’être critiques et exigeants envers vous-mêmes, vous aurez d’autant plus la possibilité d’aider les autres et d’être un appui. Soyez un roc pour ceux que vous aimez mais aussi pour ceux que vous ne connaissez pas et qui croiseraient vos routes en étant dans le besoin. Aidez-nous à sortir de nos égoïsmes et de nos peurs et poussez-nous à l’accueil et à l’ouverture. L’humanité se diminue quand elle rejette par crainte ceux et celles qui en font tout autant partie.

Je vous souhaite de faire Eglise, en communauté, au cœur de la tempête, et justement parce que c’est aujourd’hui que c’est difficile d’en être, l’être encore plus. Je vous souhaite de regarder la situation en face et de participer à ce que la reconstruction, la refondation vient nous poser comme questions, à nous, chrétiens, je nous souhaite de savoir prendre nos responsabilités et de le faire en humilité. Je vous souhaite de continuer d’être en recherche, suivre les pas d’une Eglise universelle qui accueille, ouverte à l’Autre, d’une Eglise auprès des plus démunis, des plus fragiles, une Eglise au service.

Je vous souhaite, à chacun, à chacune, de continuer à faire vivre une société qui vous laisse décider de vos choix professionnels, de vos croyances, des journaux que vous pouvez lire, des personnes que vous voulez aimer.

Je vous souhaite de vivre du scoutisme chaque jour de 2022, de rire avec les enfants que vous participez à éduquer, de vivre des activités dingues, de continuer de croire que rêver grand n’est pas une folie, d’être heureux de le faire bénévolement, fiers du projet social que vous portez. 

La vie est belle, elle mérite de prendre le meilleur de ce que vous pourrez lui donner. Elle mérite votre indignation et votre engagement. Elle vous pousse à espérer et à toujours croire que le meilleur reste à venir. C’est votre vie, personne d’autre ne pourra décider d’en faire quelque chose.


Covid ou pas, tensions politiques et sociétales ou pas,

2022 est à vous, la Vie est devant vous. Que décidez-vous d’en faire ?


Marie Mullet-Abrassart
Présidente des SGDF