Vivre un projet de jeunes adultes à l’étranger

Cheftaine, chef, membre d’une équipe de groupe, d’un territoire ou d’une équipe nationale ? Envie de construire un projet éducatif de solidarité internationale avec d’autres adultes du mouvement ?
Les projets JADE sont faits pour vous ! Alors pour vous, les Scouts et Guides de France proposent un cadre et un accompagnement dédié.
Voici les règles du jeu…

Qu’est-ce qu’un projet JADE ?

Un projet d’équipe

Un Projet d’Adultes Scouts de Solidarité Internationale, c’est avant tout une équipe de 3 à 8 adultes adhérents aux Scouts et Guides de France. Membres d’une maîtrise, d’une équipe territoriale, nationale ou d’une équipe de groupe, vous pouvez aussi inviter vos proches à devenir adhérents aux SGDF pour intégrer votre équipe et construire ensemble votre projet. C’est une excellente porte d’entrée dans le milieu scout ! 

Un projet d’éducateurs

Adultes du mouvement SGDF, vous êtes d’abord éducateurs et éducatrices des plus jeunes générations. Pour s’inscrire dans le cadre d’un projet JADE, il est fondamental que votre projet ait une portée éducative dans le pays que vous découvrirez. N’hésitez pas non plus à relier votre projet à la vie de votre groupe ou de votre territoire (ex: valise voyageuse…) !  

Éduquer aux enjeux de la solidarité internationale, c’est aussi témoigner et partager son expérience pour la faire rayonner au sein de la communauté SGDF une fois le projet accompli. 

Un projet en partenariat avec d’autres scouts et guides du monde 

Le scoutisme et le guidisme, ce sont plus de 67 millions de jeunes dans 200 pays et territoires. Un projet JADE, c’est l’occasion de vivre une rencontre internationale enrichissante avec des guides et des scouts de divers horizons. Le projet JADE se coconstruit toujours avec un partenaire scout ou guide étranger, du pays de destination. Ensemble, vous réfléchissez aux objectifs du projet et aux moyens de le réaliser.  Ainsi, vous découvrirez ce que ça signifie d’être cheftaine ou chef dans d’autres pays du monde. 

Il est aussi tout à fait possible de réaliser un projet JADE en France, en accueillant des guides ou des scouts étrangers sur le territoire français, dans le cadre de la réalisation du projet !

Nous vous conseillons de privilégier un partenaire scout ou guide et/ou du CCFD – Terre Solidaire. Cette organisation est la plus grande ONG de développement française. Une vraie garantie pour un projet de qualité ! Des projets multipartites peuvent être envisagés.

Un projet accompagné

L’ensemble de l’équipe doit suivre une journée de formation organisée par les Scouts et Guides de France. Elle est la seule formation qui soit obligatoire, elle est prévue le 28 janvier 2023 à Arcueil. Cette formation obligatoire vous permettra de vous préparer à la rencontre interculturelle et connaitre l’ensemble des modalités administratives nécessaires pour un tel projet.

Les Scouts et Guides de France sont au cœur de cette grande fraternité mondiale. Les Chargés de Mission Partenariats Pays pourront vous aider à prendre contact avec les scouts de votre pays d’accueil et vous accompagner dans l’élaboration de votre projet.

Un projet court de solidarité internationale

Un projet de plus de trois mois ne peut pas être un projet JADE. Si vous désirez vivre un projet long de solidarité internationale, n’hésitez pas à vous tourner vers une organisation de volontariat à l’international comme la Délégation Catholique pour la Coopération (DCC) ou le Service de Coopération au Développement (SCD).

Mais un projet JADE doit aussi être une ouverture vers d’autres organisations. Nous vous mettrons donc en lien avec le CCFD-Terre Solidaire dont sont membres les Scouts et Guides de France. Cette association pourra vous accompagner dans votre départ, mais aussi à votre retour pour relire votre action, témoigner auprès du grand public et vous inviter à leurs côté à agir concrètement par des gestes simples pour faire reculer les injustices.

Comment vivre un projet JADE? 

 Voici les étapes qui ont été identifiées pour construire un projet JADE. Il se peut que certaines étapes se superposent, ou s’inversent. A chaque projet sa réalité ! Au fil des étapes, un accompagnement SGDF est proposé. 

1- Choisir un projet 

Il faut d’abord définir les objectifs de ce projet de solidarité internationale. Identifiez les motivations et les compétences de membres de l’équipe pour déterminer des pistes d’action. N’hésitez pas à vous appuyer sur les Objectifs du Développement Durable pour donner du sens à votre projet et l’ancrer dans une dynamique mondiale de solidarité et de coopération. Sachez que les Scouts et Guides de France sont engagées pour les ODD.

Image des 17 ODD

2- Rédiger une fiche d’intention sur mon projet  

Une fois les objectifs du projet de solidarité internationale définis et le partenaire scout ou guide étranger identifié, vous remplissez une déclaration d’intention. Pour ce faire, il vous suffit de vous rendre sur le site Monprojet, de créer votre de dossier de camp et de renseigner le libellé du camp en précisant  “JADE” avant le nom du projet de camp. Attention n’oubliez pas d’indiquer qu’il s’agit d’un camp international ! Ensuite vous pouvez compléter la fiche d’intention dans l’onglet international. C’est le moyen de faire officiellement reconnaître votre projet par les SGDF. Cela vous permet d’avoir accès à des ressources, des outils et un accompagnement des SGDF pour bâtir votre projet. Cette déclaration permettra en particulier de faciliter le lien avec le Chargé de Mission Partenariat Pays des Scouts et Guides de France. 

3- Être accompagné et soutenu pour monter un projet international 

Tout au long du projet, de sa construction à sa restitution, vous serez principalement épaulés par l’échelon territorial des SGDF et le département international :  

  • L’équipe territoriale (comme l’Équiper Territorial International ou votre Délégué.e Territorial) vous soutiendra aussi dans la préparation de votre projet, et c’est après avoir obtenu leur avis favorable que vous pourrez passer à l’action et vivre ce que vous aurez construit !  
  • Les Chargés de Mission Partenariats Pays et les Coordinateurs Continent vous aideront à prendre contact avec les scouts et guides locaux et à vous préparer au mieux aux spécificités du pays dans lequel vous vous rendrez.  

Pour enrichir votre JADE et bâtir un projet qui a du sens, n’hésitez pas non plus à vous rapprocher d’acteurs de solidarité internationale extérieurs aux SGDF, comme le CCFD-Terre Solidaire. C’est la plus grande ONG de développement française. Une vraie garantie pour un projet de qualité !

4- Se former 

Au début de la préparation du projet, l’équipe reçoit aussi une formation spécifique d’un jour. C’est l’occasion d’aborder des thématiques comme la rencontre interculturelle, la gestion d’équipe, et la gestion de projet ainsi que des questions de budget, de financement, de santé et de sécurité liées au voyage. 
Cette formation est obligatoire afin de pouvoir mener le projet, et doit être suivie par l’ensemble de l’équipe. Pour ce faire, il faut s’inscrire sur l’intranet pour la formation à Arcueil le samedi 28 janvier 2023. 

5- Financer son projet 

Les projets JADE nécessite des moyens humains et souvent financiers. Outre l’auto-financement, les moyens financiers peuvent avoir plusieurs origines  : 

  • Le prix DCC de la solidarité internationale (3000 € de dotation) :
    Il s’agit d’un concours lancé par la Délégation Catholique pour la Coopération (DCC) avec le Réseau Ecclésia Campus et Chrétiens en Grande École. Les 3 Lauréats sélectionnés bénéficieront d’un prix pour un total de 3000€ (1500€/1000€/500€), d’une mise en lumière des projets, d’une soirée de préparation au départ et d’un débriefing au retour et enfin d’une rencontre avec les volontaires DCC présents sur place.
  • Demande de subvention auprès de la ville, du département, de la région, etc.
  • Financement participatif ou crowdfunding :
    Pour simplifier vos démarches et offrir une visibilité à votre projet, les Scouts et Guides de France sont en partenariat avec KissKissBankBank, un site internet de financements participatifs.
  • Financement Jeunesse Solidarité Internationale – JSI :
    Cette subvention du ministère des affaires étrangères est attribuée par un jury à des équipes de jeunes. Elle finance des projets de solidarité internationale en France (projet d’accueil) ou à l’étranger. Elle permet d’obtenir un financement pouvant aller jusqu’à 8500 € par projet.

Pour plus d’information, rendez-vous sur la page « Financer l’expériment » du site compagnons.

6- Remplir un dossier de camp 

Pour le dossier de camp, il est préférable de le remplir au fur et a mesure que le projet se construit, en lien avec l’équipe territorial, les CMPP et les coordinateurs Continent.

7- Partir en camp bien équipé 

Avant de partir en camp, l’équipe reçoit une lettre de la commissaire internationale, assurant que les scouts et guides sont bien adhérents des SGDF et donc membres de l’OMMS et l’AMGE.  
Il est aussi important de récupérer le numéro de la ligne d’urgence des SGDF et les documents d’assurance du mouvement. Tous les adhérents sont couverts, et cela peut permettre le rapatriement en cas de nécessité. 
L’ensemble des documents obligatoires pour les départs à l’international sont envoyés par la Commissaire Internationale aux équipes quelques semaines avant le départ. 

8- Evaluer et relire 

Après la réalisation du projet, il est important que l’équipe prenne le temps de relire ce qu’elle a vécu. Cela permet de se rendre compte de ses forces, de grandir de ses erreurs et de comprendre en quoi cette expérience a transformé individuellement chaque membre de l’équipe. Pour cela, il est nécessaire de prendre des temps de réflexion collectifs et individuels.  
De façon plus pratique, le CMPP envoie aussi une fiche d’évaluation à l’équipe, pour collecter des retours sur le déroulement du projet avec les partenaires. 

9- Transmettre, partager et faire rayonner son expérience 

Il existe plein de façon différente de témoigner : au sein du groupe, du territoire, lors d’un FESTISOL, auprès des écoles, des universités 

Si tu as des questions, regarde notre Foire aux questions, tu y trouveras certainement la réponse !

Sinon pour toutes informations complémentaires il suffit de nous contacter : jeunesadultes@sgdf.fr