Nourrir sa vie d’électeur et d’électrice avec le scoutisme – Site Chefs-Cadres | Scouts et Guides de France

Nourrir sa vie d’électeur et d’électrice avec le scoutisme

Aboutissement de la boucle démocratique des Scouts et Guides de France, l’Assemblée Générale est le lieu de nombreux débats et prises de décisions pour l’avenir du mouvement. Alors que les élections législatives approchent à grands pas, une question se pose : est-ce que prendre part à ce processus démocratique impacte nos vies d’électeurs et d’électrices ? Louise, Théo et Marina témoignent.

Louise est soutien territorial pionniers-caravelles pour le territoire Rhin Nord. Marina est cheftaine Scouts-Guides dans le groupe de Haguenau, dans ce même territoire. Théo est référent conversion écologique pour le groupe Sacré-Cœur de Reims, dans le territoire Champagne Nord. Tous trois étaient présents à l’Assemblée Générale (AG) 2024 : les deux premières, venues initialement comme observatrices, y ont endossé le rôle de scrutatrice (garante de la bonne tenue des votes de l’AG) et Théo celui de représentant associatif. Deux rôles indispensables pour le bon fonctionnement du processus démocratique chez les Scouts et Guides de France.

Participer à la boucle démocratique

Si Théo avait déjà été représentant associatif pour une précédente AG, Marina et Louise découvraient la mission de scrutatrice, n’ayant jamais occupé cette place, même pour des élections. Et toutes deux sont arrivées sur cette AG sans savoir qu’elles prendraient ce rôle pour cette édition 2024. « Il manquait du monde, explique Louise, donc quand j’ai émargé en arrivant à Jambville, on m’a demandé si j’accepterais d’être scrutatrice et j’ai dit oui ». Marina, qui participait pour la première fois à une AG, s’est également vue recrutée de la même manière. Un choix qu’elle ne regrette pas « J’ai bien aimé être scrutatrice, confie-t-elle. Ça n’était pas toujours simple, mais c’était bien. Je n’étais finalement pas qu’une simple observatrice, j’avais un vrai rôle à jouer et je trouvais ça cool. »

Une mission qui a aussi permis à la jeune cheftaine de mieux appréhender la boucle démocratique. « J’ai trouvé ça très intéressant de voir comment fonctionnait concrètement la boucle démocratique chez les Scouts et Guides de France, de voir l’envers du décor, explique-t-elle ». Un rôle qui a aussi permis à Louise de s’intéresser davantage à ce qui était voté : « Je suis venu à l’origine sur cette AG pour présenter un outil pédagogique, et je n’aurais probablement pas été aussi attentive à ce qu’il se passait pendant les temps régaliens si je n’avais pas été scrutatrice ».

Renforcer son rôle d’électeur

Si être représentant associatif ou scrutateur permet de voir l’AG d’une autre manière, cela peut aussi faire écho dans sa vie d’électeur, comme l’explique Théo : « En votant à l’AG, on se rend compte de l’importance des élections, que notre voix a un poids. ». Marina acquiesce : « En comptant les voix, on réalise que chaque voix compte ».

Ce sont donc deux rôles qui permettent de nourrir sa vie d’électeur. « Vivre la démocratie à plusieurs endroits différents, ça impacte, confie Louise. Ma vie d’électrice renforce mon rôle dans la vie démocratique des Scouts et Guides de France et inversement. » Un sentiment partagé par Théo : « Être représentant associatif n’a pas changé mon regard d’électeur, mais a renforcé le regard que je portais sur les élections ».

Cette expérience leur a également permis de se questionner sur notre rapport à nos élus : « Voter à l’AG me permet d’envisager la dynamique à avoir, la manière dont je suis censé interagir avec nos représentants, estime Théo. » Elle a aussi fait naître des vocations : « Je pense que ça me plairait bien un jour de tenir un bureau de vote ou de participer au dépouillement d’une élection, confie Marina. »

Cette expérience, Louise, Théo et Marina pourront surtout s’en nourrir lors des prochaines élections européennes qui ont lieu les 30 juin et 7 juillet et pour lesquelles chacune de nos voix sera essentielle. Tu peux vérifier ton inscription sur une liste électorale ainsi que ton bureau de vote sur le site service-public.fr. Pour effectuer une procuration, rendez-vous sur maprocuration.gouv.fr