Une nouvelle promesse, une même loi ?

La Promesse et la Loi, voilà ce qui est au cœur de notre méthode scoute ! Est-ce vraiment le cas aujourd’hui ? Nous pouvons sans doute faire mieux. En 2018, nous avons lancé un travail pour voir comment nous pourrions placer vraiment, au cœur de notre méthode et de nos activités, la Promesse et la Loi.

La promesse et la Loi, c’est quoi ?

« Un engagement personnel volontaire (la Promesse) sur un ensemble de valeurs partagés (la Loi scoute), qui est la base de tout ce qu’un scout fait et souhaite être. La Promesse et la Loi sont au cœur de la méthode scoute ». Révision de la méthode scoute 2017, OMMS.

La Loi traduit les valeurs et les devoirs du scoutisme en un texte simple qui précise les qualités et attitudes que les scouts et guides sont invités à développer, dans leur caractère et dans leurs actes. Par la Promesse, chaque scout et chaque guide reconnaît ces valeurs comme essentielles à la construction d’un monde meilleur et s’engage à les porter dans son quotidien. Ces deux éléments sont indissociables et forment un seul et unique pilier de la méthode scoute car la Promesse est un engagement personnel à respecter la Loi scoute. Ces valeurs sont partagées par tous les scouts et guides du monde, à travers une Loi adapté à chaque contexte social et culturel. La Promesse et la Loi sont ainsi des éléments inaliénables du scoutisme et du guidisme qui leur donnent un sens et permettent sa cohésion.

Les 8 éléments de la méthode scoute : la Promesse et la Loi en sont au cœur !

Mais quels sont les constats aujourd’hui ?

En 2017, nous avons lancé la rénovation de nos objectifs éducatifs. A travers ce travail, nous avons remarqué une possible incohérence dans la progression personnelle des jeunes au travers des différentes tranches d’âges, et notamment dans la Loi et la Promesse.

En effet, suite à ce travail, quelques éléments de diagnostic ont été partagés, notamment le fait que chaque branche possède sa propre Promesse et sa propre Loi :

  • Les texte de Loi ne sont pas cohérents d’une branche à l’autre, certains ne reflétant pas tout à fait les mêmes valeurs.
  • Les Promesses sont peu connues, et utilisées seulement une ou deux fois par ans, lors de la Promesse des premières années principalement.
  • La très grande majorité des scouts et des guides dans le monde ont un seul texte de Promesse et de Loi pour leurs mouvements, ce qui nous positionne en incohérence dans cette dimension de fraternité mondiale.
  • Une certaine pression est ressentie par les jeunes lors de la préparation des Promesses, notamment pour les plus jeunes.

De plus, plusieurs enjeux ont émergé d’autres travaux :

  • Le besoin d’avoir un cadre de valeurs fort et explicite, comme cadre éducatif, mais aussi comme cadre pour les adultes du mouvement. Certains font souvent appel aux « valeurs du scoutisme », sans trop pouvoir les nommer. Mieux faire connaitre la Loi permettra de renforcer une culture commune de nos valeurs et de pointer du doigts les pratiques à proscrire n’en faisant pas partie.
  • La volonté d’introduire plus de continuité entre les tranches d’âges depuis 2017, notamment pour assurer aux jeunes et aux éducateurs et éducatrices une meilleure compréhension du programme des jeunes et faciliter sa mise en place.

Enfin, la Promesse reste tout de même un rendez-vous fort dans les unités, en début d’année ou au camp. Bien qu’elle ne soit pas au cœur des pratiques des unités, c’est un des éléments de la méthode scoute qui fonctionne aujourd’hui.

De plus, la Loi des SGDF peut être comprise à toutes les tranches d’âge, à partir de 6 ans.

Comment avons-nous travaillé ?

A travers un groupe de travail composé d’équipiers et équipières de toutes les tranches d’âges, nous avons conduit une réflexion depuis 2018. Chaque rendez-vous, comme les collèges de rentrées et les labos éducatifs, a été l’occasion d’impliquer d’autres membres du mouvement, des DT à des chefs et cheftaines.

La réflexion nous a permis de prendre le temps de consulter aussi les jeunes, pour qui la promesse est un moment particulier aujourd’hui dans les unités.

Au fur et à mesure du travail, plusieurs pistes ont été renforcées ou au contraire, abandonnées.

Quels sont les résultats ?

Pour avancer sur ces enjeux et placer au cœur de nos pratiques cet élément de la méthode scoute, nous proposons :

Une Promesse unique

A partir des Louveteaux-Jeannettes. Dans chaque tranche d’âge, un temps de renouvellement de la Promesse à l’arrivée dans la branche permettra à chaque jeune de faire évoluer sa compréhension du texte et des valeurs, pour reformuler son engagement. Dans les faits, les temps et activités pédagogiques de branches autour de la Loi et de la Promesse ne sont pas bouleversés (bien que quelques adaptations soient en cours pour harmoniser l’ensemble à cette nouvelle proposition).

Régulièrement, dans les moments forts de notre vie scoute et guide (montée, Assemblée territoriale, Assemblée générale, envoi vers la branche supérieure, engagement d’adulte, etc), nous proposons de redire collectivement notre Promesse et de relire la Loi, pour se rappeler du sens de nos activités et de nos valeurs régulièrement. Ainsi, nous ancrerons davantage la Loi et la Promesse dans notre quotidien, en la plaçant réellement au cœur de notre méthode tout en la désacralisant.

Une Loi pour tous et toutes, inchangée

La Loi, unique, des Scouts et Guides de France donne notre cadre de valeur. Avoir la même pour tous et toutes permets d’éviter des incohérences entre les tranches d’âge. Elle est compréhensible par tous et toutes, bien qu’évidemment sa compréhension soit différente à 6 ans et à 18 ans.

Un insigne unique

Pour mettre en cohérence cette proposition avec la visibilité de la Promesse, nous proposons un insigne unique. Cadré par notre règlement intérieur, cet insigne devra être voté en Assemblée générale. Il doit comporter la fleur de Lys, le trèfle, et la croix scoute.

Une réflexion est en cours pour le décliner sur une version en tissu pour les cadets et une version métallique pour les aînés.

Finalement, ça change quoi dans mon unité ?

Pas grand-chose, et tout à la fois ! 

Dans l’arrivée de chaque branche, un temps est toujours proposé aux nouveaux et nouvelles pour prononcer ou renouveler formellement leur Promesse. C’est l’occasion d’un vrai temps d’accompagnement et de progression personnelle pour chaque jeune. C’est finalement ce qui se vit aujourd’hui dans chaque branche.

Le texte de la Promesse et la Loi sont cependant inchangés, il s’agit alors d’accompagner les jeunes dans leur compréhension du texte, et de comment ils font évoluer leurs valeurs et les manières de les vivre en grandissant.

Et, ce qui change vraiment, c’est que dans les moments importants de notre scoutisme, nous pouvons prendre le temps de redire ensemble cette promesse, de relire cette Loi. Ainsi, les jeunes se rappellent ces valeurs, des manières dont ils ont envie de les vivre, pour placer davantage la Loi et la Promesse au cœur de notre méthode éducative.